Revenir en haut

Contacts

Alain HUREL
architecte - HMONP

18d, rue du pont de l'Abbaye 
59520 Marquette-lez-Lille

tel 03 62 57 27 66

contact@ateliertekton.archi

807 901 475 RCS LILLE METROPOLE

n° d’inscription à l’ordre des architectes:
national: S17153
régional: NPCS01746

 

 

SARL à associé unique au capital de 5000€
N° SIRET: 807 901 475 00028 RCS LILLE MÉTROPOLE 

 

Présentation

Mentions légales

Crédits:

Conception du site internet : especedespace, www.especedespace.com
Développement du site internet : Audrey Delécolle, www.codika.fr

Fives Cail Zebra

Lille (59) 2016

en savoir +fermer -

Imprimer

Maitrise d'Ouvrage : Soreli
Equipe : Atelier Smagghe (Architecte Mandataire / en charge de la partie communication du marché)
Programme : Sécurisation & Communication du site Fives Cail
Coût : 100 000 € HT
Phase : Livré en septembre 2016
Photographie : Julie Meigneux

Le site Fives Cail Babcock est situé dans le coeur du quartier de Fives, dans les faubourgs de l'est lillois, à 3 stations de métro du centre de Lille. La restructuration urbaine du site de l’usine FCB en quartier à vocation majoritairement résidentielle pose la question du maintien ou non des structures existantes.

Conformément à la volonté de préserver la mémoire collective du site et de profiter des volumes capables générés par les halles, une politique de mutation a été préférée à une politique de démolition/reconstruction. A ce titre le projet vise à ouvrir le site aux visiteurs et aux riverains. Pour ce faire, lil prévoit la création d’un axe continu, traversant plusieurs ilots de la ville.

Pour répondre au mieux à cette problématique, l’ensemble de cette déambulation est traité selon un principe commun : le Zébra...

A mi-chemin entre le Street art et les déclinaisons anamorphiques de George Rousse ou Felice Varini, ce motif à pour objet d’unifier le site dans les différents secteurs sur lequel il se décline :
- Une zone historique part de la rue pierre Legrand pour rejoindre la rue anatole de la forge.
- Une plutot artistique rend hommage à la dernière réalisation sortie de l’usine F.C.B : les éléphants de Lille 3000.
- L’intérieur de la halle, reprend le zebra tout en gardant la lisibilité de la structure existante.

Le principe constructif permet l'adéquation entre :
- Respect de l'exisant : la structure métallique secondaire, support des panneaux, est clamée sur les poteaux cornières de la halle F7 afin de ne pas endommagé les structures existante tout en facilitant leur futur dépose
- Esthétique / Durabilité : les matériaux sont brut et inaltérables, permettant la durabilité demandée pour l'opération, certaines clôtures ayant pour vocation à rester 30 mois
- Cout / Temps de chantier : le plancher collaborant est un matériaux de grande production facillitant l'approvisionnement et la et la gestion des couts tout en assurant une mise en oeuvre et un temps de chantier minimal grâce à la portée admissible.

Zebra Historique_ Voie nouvelle
Zone d'expression_ Voie nouvelle
Zebra miroir_ Voie nouvelle
Parvis Est_ Passage couvert
Clotures communicantes_ Passage couvert
Clotures communicantes_ Passage couvert

Logement social en tissus diffus

Métropole Urbaine de Lille (59) 2015-2018

en savoir +fermer -

Imprimer

Maitrise d’Ouvrage : La Fabrique des Quartiers
Equipe :
Atelier Smagghe (Architecte Mandataire / Gestion Administrative)
Programme : Réhabilitation de logements sociaux en tissus diffus
Phase : Accord-cadre de maitrise d'oeuvre 2015 - 2018

Le projet concerne la réalisation de diagnostic et de missions de base de maîtrise d’oeuvre pour la réhabilitation d’immeubles possédés ou gérés par la Fabrique des Quartiers. Ces immeubles sont destinés à la revente à des maîtres d’ouvrages divers : Locatif social, Locatif privé, Accession...

L’opération Lille quartier anciens concerne 96 logements répartis sur 3 sites : Fives, Moulins et Wazemmes.
Les typologies sont celles fréquemment rencontrées sur la Métropole : Maison 1930, Individuelle ouvrière, Maison de courée, Immeuble de rapport, Immeuble mixte.

Ces habitations sont caractérisées par des parcelles étroites (développement de l’habitation en hauteur), ayant subies des extensions anarchiques en partie arrière, offrant peu d’espace extérieur, de basse qualité énergétique, n’ayant pas raccordement aux réseaux d’assainissement public...

La réhabilitation a pour objectifs :
- La lutte contre l’habitat insalubre
- La lutte contre la précarité énergétique
- La valorisation du patrimoine existant
- La diversification de l’offre en logements
- L’intégration du vieillissement des populations
- L’innovation technologique.

Façade_ existant / projet
Coupe_ existant / projet
Plan RDC_ existant / projet
Plans des étages_ existant / projet

Plants VS Plastic

Bilbao (Espagne) 2009

en savoir +fermer -

Imprimer

Maitrise d’Ouvrage : Fondation Bilbao
Equipe :
Atelier Smagghe (mandataire) + Mooslin + Nicolas Menu + Maeva Longvert
Programme : Concours de Jardin
Superficie : 200 m²
Phase : Livré en aout 2009

Ce jardin a été conçu et réalisé dans le cadre du festival des jardins de Bilbao en 2009. Le sujet était libre, la seule contrainte était l’implantation du jardin dans une zone urbaine.
La ville est un lieu de confrontation, y faire un jardin illustrant la dualité entre le naturel et l’urbain prend tout son sens dans la ville actuelle et contemporaine.
Le plastique, matière du XXeme siècle par excellence représente l’antithèse de la matière végétale. Sa présence dans ce jardin offre une occasion de le confronter symboliquement au végétal.
Les végétaux employés pour ce jardin ont été choisis pour leur capacité remarquable de prolifération comme les graminées, les grimpantes, les fougères, et les prêles. 
Elles s’étendent, grimpent sur les câbles, rampent au sol, et vont coloniser toute la surface du jardin. Comme le fait le plastique.
La parcelle de forme carrée est traversée de part en part par des cheminements découpant le jardin en plusieurs sections.
L’ensemble est couvert d’un réseau de câbles qui offrent un support aux végétaux grimpant et à leur pendant plastique. 
Le sol, planté de différentes essences végétales à forte croissance, est couvert sur la partie centrale d’un géotextile tridimensionnel de forme hexagonale.
Ainsi la confrontation entre le plastique et le végétal pourra se faire aussi bien au sol que dans les airs. 

Plant VS Plastic
Alvéoles et preles

Rebuilt Peace Path

Gouda (Pays-Bas) 2007

en savoir +fermer -

Imprimer

Maitrise d’Ouvrage : Ville de Gouda
Equipe :
Kamiel Verschuren (artiste) – Ties Ten Bosch (artiste)
Programme : Intervention artistique
Phase : Livré en aout 2007

Lors d'une réunion de voisinage, le 25/06/2005, les habitants d’Osterwei, avec les représentants chrétiens et musulmans, ont peint un lien imaginaire au-delà de la route reliant les entrées de l’église et de la mosquée. Cette action constituait la résultante d’une volonté de fraternité et d’unité entre les diverses croyances religieuses composante le quartier.

Deux lignes blanches parallèles ont été tracées pour relier symboliquement les deux édifices religieux par le chemin le plus court. Cette ligne incitait également à emprunter le parcours, l’éprouver. Il montrait un chemin en cours, une progression.

C’est dans ce contexte que nous sommes intervenus quelques années plus tard pour continuer le travail commencé. 
Afin de figer dans le temps et les mémoires, l’action collective et citoyenne, nous avons refait le chemin de manière pérenne.  Ainsi, le pavage actuel compris entre les deux lignes a été remplacé par des pierres thermoplastifiées de couleurs différentes. Ce travail artistique a permis d'inscrire, une initiavive citoyenne, durablement dans le temps. 

Eglise / Mosquée